Annonce : Pitchfork Music Festival Paris 2014

il y a 2 semaines dans News par

P4K

Depuis pas loin de vingt ans, Pitchfork pose ses mots sur les beats du temps présent et fait vibrer au rythme de ses coups de coeur une audience internationale friande de musique indé. Lancé à Chicago dès 2005 et fraîchement débarqué à la capitale en 2011, le Pitchfork Music Festival nous fait – pour la quatrième année consécutive – le plaisir de venir fleurir l’automne parisien.

On marque donc d’une pierre blanche les 30, 31 octobre et 1er novembre prochains, et on se donne rendez-vous à la Grande Halle de la Villette, pour une édition comme toujours marquée par le sceau de l’international, riche en artistes US (Foxygen, How to dress well, Perfect Pussy, The Wars On Drugs, Son Lux, St Vincent etc.) comme UK (James Blake, Ben Khan, Jon Hopkins, Four Tet, etc.).
L’événement sera également l’occasion de rameuter des artistes venus des quatre coins du globe, du Caribou canadien à la Belle (et Sébastian) d’Écosse (on notera au passage la fertilité musicale des britanniques du nord : Mogwaï, Chvrches…).

Jamie xx répond également présent, lui qui a marqué ce début d’année par un titre en collaboration avec Four Tet (qui sait ce qui pourrait se passer lorsqu’ils seront réunis le même soir).  Face à ces pointures, le duo londonien Jungle profite de l’effervescence suscitée par son premier album pour se frayer une place dans la Halle des grands. On aura aussi l’immense plaisir de retrouver José Gonzalez dont la présence sur le territoire français se fait précieuse – si l’on met de côté son passage avec Junip à Rock en Seine le mois dernier – et qui avait déjà accompagné son groupe au Pitchfork Music Festival de 2013.

Tout ça sans oublier Movement, Kaytranada, Future Islands, Tune-Yards, Mø, The Notwist, Ought, Tobias Jesso Jr,  Jessy Lanza, D.D Dumbo, Charlotte OC qui viennent enrichir un line up déjà ambitieux.  

Une édition prometteuse donc, qui assure de faire vibrer la Grande Halle d’un pouls électro-pop-électronica-électrofolk, et d’envelopper le public dans une torpeur nocturne annuelle bien méritée. 

José Gonzalez – Crosses

 

Caribou -Odessa

 

Jon Hopkins – Open Eye Signal

 

Four Tet – Angel Echoes